Entrée ovirombe
Partie du discours nom
Traduction française  [Tankarana] Nom relevé par Rochon : Voyage à Madagascar et aux Indes orientales. Paris, 1791, p. 284, avec la graphie « ouvi-rombé ». Vient de ovy : tubercule, igname ; rona : penchés, inclinés et be : nombreux ; allusion aux nombreux tubercules, superficiels, qui ne s'enfoncent pas profondément dans le sol. Dioscorea antaly Jum. & H.Perrier (Dioscoreaceae). Commun autour de Diégo-Suarez sur les sols rocailleux calcaires. Un seul pied peut donner jusqu'à 30-40 kg de tubercules. Ceux-ci sont amers à l'état frais. On doit les découper en cossettes ; les immerger 24 heures dans l'eau courante, après quoi ils sont desséchés au soleil. Sous cette forme, ils sont susceptibles de se conserver et ne provoquent jamais d'accident. Encore appelé antaly, papa, tsihina, voaveo, etc. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Dioscorea antaly

Mis à jour le 2020/07/31