Entrée mpisikidy (sikidy)
Partie du discours nom
Explications en français  [Abinal 1888 page 604] Celui qui devine par le moyen des Sikidy, le sorcier, le devin, l’empirique
  [Boiteau 1997] (toute l'île) (de sikidy : art de la divination au moyen des graines : aussi nom des graines les plus utilisées à cette pratique) Le mpisikidy c'est le devin. Les Européens confondent sous le nom de « sorciers », toute une série de personnages ayant des statuts sociaux bien distincts aux yeux des malgaches. D'après les Tantaran'ny Andriana, Tome 1, 151-175, l'art du sikidy aurait été enseigné par des personnages surnaturels, les Ranakandriana : "C'était un être inconnu ; ceux qui ont été en rapport avec lui n'ont percu que sa voix. Il logeait dans les cavernes, à l'Est d'Ambohitraza et c'est là que les gens se rendaient en grand nombre pour présenter leurs requêtes et leurs offrandes en argent". Le mpisikidy prépare souvent lui-même des talismans protecteurs, mais non des remèdes. Il peut intervenir pour déterminer les conditions favorables à l'administration d'un remède ou celles de sa meilleure efficacité. C'est lui aussi qui détermine les cas de mosavy an-trano, c'est-à-dire de maléfice imputable à quelqu'un qui réside dans la maison même. Ce sont des cas rares et considérés comme extrêmement sérieux. De fait, il peut s'agir de tentatives d'homicide par poison, mais souvent aussi ce sont des simples cas d'ostracisme ou d'injustice vis-à-vis d'un membre de la famille ; ou des psychoses : manie de la persécution.
Exemples 
1 [Andraina: Mitaraina, page 197] Amin' ny vohitra maro, mihamahazo vahana ny mpisikidy sy ny mpimasy.
2 [Callet: Tantara, page 118] Ary izao kosa no mah' afaka azy, atao ny mpisikidy odi-manehitra.
Citations 

Entrée mpisikidy
Partie du discours nom
Vocabulaire 

Mis à jour le 2022/05/08