Entrée antafara
Partie du discours nom
Explications en malgache  [Rajemisa 1985] Zavamaniry ampiasaina ho fampakarana tosi-dra ny hoditry ny fakany (Cabucala madagascariensis)
Explications en français  [Boiteau 1997] [Betsimisaraka] (de fara : final ; ultime recours ; voir aussi montafara) Déjà cité par Lamarck en 1786 d'après Sonnerat. Nom de plusieurs arbres très amers ; riches en alcaloïdes. La décoction de leurs feuilles et écorces est considérée comme les derniers recours des hommes frappés d'impuissance. Ce sont
-- Pandaca retusa (Lam.) Markgr.,
-- Pandaca eusepala (Aug. DC.) Markgr.,
-- Pandaca crassifolia (Pichon) Markgr.,
-- Muntafara sessilifolia (Baker) Pichon,
-- Cabucala madagascariensis (A. DC.) Pichon et
-- Cabucala penduliflora Markgr. (Apocynacées).
Ils ont des vertus stimulantes en même temps qu'hypotensives. Leurs alcaloïdes déjà isolés sont à l'étude.
Vocabulaire 
Nom scientifique Cabucala madagascariensis, Cabucala penduliflora, Muntafara sessilifolia, Pandaca crassifolia, Pandaca eusepala, Pandaca retusa

Mis à jour le 2020/07/31