Entrée tangena
Partie du discours nom
Explications en malgache Zavamaniry fantatra indrindra amin' ny voany mangidy, izay nampiasaina fahagola hitsarana ny olona voapanga ho mpamosavy tamin' ilay fomba atao hoe fampinomana (Thanginia venenifera) [Rajemisa 1985]
 poizina avy amin'ny zavamaniry ampisotroina ny olona voampanga mba hitsarana azy [SLP 1986]
Explications en anglais a shrub whose fruit ws formerly used as an ordeal to test the innocence or guilt of an accused or suspected person. Tanghinia venenifera, Poir. The word is also used provincially for other ordeals. [Richardson 1885]
 a fruit formerly used for the ordeal by poison [Hallanger 1973]
Explications en français fruit vénéneux employé autrefois pour l'ordalie [Hallanger 1974]
 tanguin [SLP 1986]
 Nom relevé anciennement par divers voyageurs. Rochon (1791) p. 277 écrit «  tanguem » : « arbre qui croît au bord de la mer, propre aux ouvrages de menuiserie et ébénisterie ». Il s'agit du cerbera, bois d'ailleurs assez médiocre. Nom générique des poisons d'épreuve, utilisés dans les ordalies judiciaires (probablement de tangaina : action de jurer, de prêter serment). Suivant les régions, surtout :
¶  [Betsileo, Betsimisaraka, Bezanozano, Merina, Sihanaka, Tanala] Cerbera venenifera (Poir.) Steud. (Apocynaceae). L'amande du fruit, récoltée dans toutes les forêts littorales du Nord au Sud, surtout sur la côte Est, a longtemps été le poison judiciaire par excellence. On ne pouvait utiliser à cette fin les fruits frais, cueillis sur l'arbre : tangem-belondreny, littéralement : «  tangena à mère encore vivante ». C'étaient les noyaux fibreux que l'on ramassait, à partir des fruits mûrs, tombés à terre. On les appelait voan-tangena. L'amande vénéneuse proprement dite s'appelait kebona. On râpait habituellement deux de ces amandes pour une épreuve judiciaire. Mais, en fait, les doses administrées variaient beaucoup ; de même que variait leur toxicité suivant leur état de conservation. Une fois râpé, le tangena s'appelait tangem-boasa ; c'était la préparation prête à être administrée. L'administration s'effectuait au cours d'une cérémonie dite fampinomana. L'emploi du tangena fut si généralisé sous le règne de Ranavalona 1re que, par réaction, il dut être interdit par ses successeurs. On dut alors l'administrer à des poulets qui représentaient les parties adverses. L'épreuve prit alors le nom de vono-sotry . Sur l'emploi du tangena : Voir l'article fampinomana dans le Firaketana Malagasy, fascicule 126 (Sept. 1949) p. 223-224 ; et fascicule 127 (Octobre 149) p. 226-231 (en langue malgache). Sur son emploi dans les pratiques de sorcellerie, comme ody mosavin'olona Voir Dandouau et Fontoynont, Bull. Académie Malgache 1912, p. 155. Il serait erroné de croire que l'emploi du tangena ne relève que des pratiques anciennes. Dans la récente déclaration des Évêques de Madagascar (23 Novembre 1977), on peut lire : « Sous prétexte d'authenticité malgache, on revient à de vieilles pratiques telles que le tangena » . Le résultat en est la division entre membres d'une même famille, l'opposition entre les membres d'un même fokontany (village). D'après un observateur digne de foi, Docteur vétérinaire, plusieurs sacs de ces noyaux toxiques seraient vendus chaque semaine sur le marché de Tananarive, représentant un poids total de 150 à 200 kg. Cette commercialisation est effectuée par des gens, généralement très ignorants, sans aucune formation spéciale, sans aucun contrôle, alors que les pharmaciens qualifiés sont tenus à respecter des règles extrêmement strictes pour livrer au public des produits infiniment moins toxiques.
¶  [Sakalava] Menabea venenata Baill. (Apocynaceae). Les tubercules sont souvent vendus sous le nom de tangena. Voir tangembavy.
¶  [Betsimisaraka Atsimo] Crateva obovata Vahl (Capparaceae) est parfois désigné aussi sous ce nom. Réf. Service Forestier 6604. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Cerbera venenifera, Crateva obovata, Menabea venenata
Dérivations 
Exemples Tsy namoiziko ho tangena hahafaty ahy, lahy, ireo heloko nataoko fahiny! [Andriamalala: Ranomasina, page 27]
Citations 
Illustrations 

Mis à jour le 2022/05/31