Entrée sorabatana
Partie du discours nom
Traduction française  [Tanala] (de soratra, pour les plantes : veiné, marqué de raies profondes ; c'est aussi le nom de l'écriture ; et vatana : le corps, en parlant des hommes ; le tronc ou la tige pour les plantes). Arbres à feuilles coriaces, gaufrées, simples, elliptiques, marquées de nervures accentuées. Récolté par Descheemaeker (Voir Ravi-maitso, 1975, 6e édition imprimée, une photo, malheureusement stérile. Provient des environs d'Ambatofitorahana. Employé comme cicatrisant dans le traitement des plaies rebelles, y compris celles de la lèpre. Aussi remède vétérinaire pour les boeufs. Voir aussi sorobatana. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 

Mis à jour le 2020/07/31