Entrée marovelo (maro, velo)
Partie du discours nom
Explications en malgache Anaran-kazo [Rajemisa 1985]
Explications en français  [Betsimisaraka, Bezanozano, Merina, Sihanaka] (de maro: nombreux, et velo : vivants, allusion aux nombreux malades sauvés grâce à cette espèce à laquelle on prête des vertus surnaturelles). Vepris schmidelioides (Baker) I. Verd. (Rutaceae). Les Tantaran'ny Andriana y font souvent allusion. C'était d'abord un puissant vulnéraire : l'écorce écrasée au mortier était appliquée fraîche en topique sur les fractures après réduction de celles-ci (relevé aussi par le R.P. Campenon). Le bois râpé frais servait à faire des emplâtres maturatifs sur les abcès et furoncles. Sec, il servait à faire des talismans et surtout les sampy : talismans collectifs censés protéger l'ensemble du clan, puis le royaume tout entier. En cas de coups, de contusions, on se baigne dans la décoction aromatique des feuilles, et on en boit un peu. Cela active la circulation périphérique et il ne se forme jamais d'hématome. Toutes les parties de l'arbre sont riches en alcaloïdes et en huile essentielle. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Vepris schmidelioides

Entrée marovelo (maro, velo)
Partie du discours nom
Explications en français  [Betsileo, Merina, Tanala] (de maro : beaucoup, et velona : qui poussent, cette plante rejette ou resème abondamment). Malzac comme Grandidier distinguent déjà, plus ou moins clairement, les deux sens de ce mot : Ipomoea sp. (Convolvulaceae). Commune au bord des chemins en forêt. La décoction des racines est bue en cas de foulure ou d'entorse. Elle semble avoir des effets antialgiques. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Ipomoea sp.

Mis à jour le 2022/05/04