Entrée vahondrano (vahona, rano)
Partie du discours nom
Explications en français  [Abinal 1888] espèce de crinole. Crinum defixum
  [Boiteau 1997] (littéralement « Aloes d'eau »). Nom anciennement relevé à Fort Dauphin par Flacourt, Histoire de la Grande Île de Madagascar (1661) p. 134, sous la forme « Vahou-ranou ». Son échantillon, Flacourt n° 74 a été récemment retrouvé dans l'herbier du Muséum de Paris. Il a été déterminé par Boiteau . Le nom malgache est sans doute une allusion à la grande amertume de cette plante.
¶  [Tanosy] Crinum firmifolium Baker (Amaryllidaceae). Flacourt note aussi sur le même échantillon, le nom de « Linghitouts ».
¶  [Bezanozano, Merina] Nom cité par Malzac. Désigne deux espèces autochtones : Crinum firmifolium Baker et Crinum modestum Baker (Amaryllidaceae) et une espèce introduite et cultivée : Crinum asiaticum L. (Voir aussi vahondrahona )
Vocabulaire 
Nom scientifique Crinum asiaticum, Crinum firmifolium, Crinum modestum
Synonymes kingatsa ~ tsingatsa

Entrée vahondrano
Partie du discours nom
Explications en français  [Boiteau 1997] [Betsileo] D'après Dubois : « Espèces d'aloes cassant qui pousse au bord des rivières ». Probablement : Lomatophyllum roseum H.Perrier (Xanthorrhoeaceae). En fait, tous les aloe, au sens botanique du mot, ont des feuilles cassantes ; Dubois les a sans doute confondus, comme le font beaucoup de gens, avec les agave qui, eux, ont des feuilles riches en fibres, très difficiles à casser.
¶  [Tandroy] d'après Decary, on donnerait ce nom à Aloe suzannae Decary (Xanthorrhoeaceae), espèce qui aime le voisinage des mares temporaires.
Vocabulaire 
Nom scientifique Aloe suzannae, Lomatophyllum roseum

Mis à jour le 2022/06/01