Entrée molanga
Partie du discours nom
Explications en malgache  [SLP 1986] vato misy tara
Explications en français  [SLP 1986] grès bitumeux
Vocabulaire 

Entrée molanga
Partie du discours nom
Explications en français  [Boiteau 1997] (probablement de langa : qui domine ; qui écrase les autres végétaux ; nom donné à plusieurs arbres à bois blanc, mou, à croissance rapide, à larges feuilles molles, produisant une ombre intense ; espèces ré édificatrices forestières). Nom cité anciennement par Richardson. En dépit de leur rôle écologique identique, elles appartiennent tantôt aux Dombeya (Malvaceae) ; tantôt aux Macaranga ou aux croton (Euphorbiaceae). Il est remarquable que les Malgaches aient retenu le rôle écologique, de préférence à la morphologie, pour dénommer ces arbres. Nous avons relevé suivant les dialectes :
¶  [Sihanaka] Dombeya dolichophylla Arènes (Malvaceae) ; réf. Cours 1526 ; et Croton goudotii Baill. (Euphorbiaceae). Les écorces des Crotons de ce groupe sont dépourvues d'alcaloïdes. Leur décoction est cependant administrée dans les blennorragies et on prétend qu'elle en calme les douleurs. En fait, il s'agit peut-être d'un jeu de mots molanga voulant dire aussi : libertin, coureur de jupons. Il n'est pas rare que les propriétés attribuées aux plantes tirent leur origine de tels jeux de mots.
¶  [Bezanozano, Merina] Macaranga hildebrandtii Pax & Hoffm. ; Croton mongue Baill. (Euphorbiaceae), réf. Service Forestier 2656 ; Croton myriaster Baker réf. Service Forestier 26083 et Croton oreades Leandri. (Euphorbiaceae). Perrier de la Bâthie a noté sur son n° 5287, le rôle régénérateur forestier de l'espèce.
¶  [Betsimisaraka] Croton mongue Baill. d'après Rakotoniaina Réserves Naturelles 1984. et Croton goudotii Baill. (Euphorbiaceae). D'après les forestiers Ramarokoto et Rakoto Jean-de-Dieu. Les écorces en décoction sont un remède contre la blennorragie.
Vocabulaire 
Nom scientifique Croton goudotii, Croton mongue, Dombeya dolichophylla, Macaranga hildebrandtii

Mis à jour le 2022/05/06