Entrée tsilaitra (tsy, laitra)
Partie du discours nom
Définition malgache karazam-bakana [3.1]
Traduction française La perle tsilaitra, « impénétrable », est parfois appelée ampamelona . C'est une petite perle arrondie, creusée de chaque côté d'une profonde encoche, où s'ouvre le trou d'enfilage. La collection offre cinq exemplaires en verre émaillé uni. Les couleurs sont bleu outremer, blanc, rouge foncé, vert amande, vert plus soutenu. D'importation européenne, la tsilaitra est fréquente au marché de Tananarive et se présente seule ou en enfilages d'une même couleur. Pas d'indications dans les textes à son sujet : c'est une perle de facture moderne adoptée probablement par les Malgaches comme substitut du végétal tsilaitra, « arbre dont le bois jaune et très dur sert à faire des cannes, des manches, des ornementations, et dont les sorciers se servent pour faire des charmes et des sorts ». [Bernard-Thierry: Perles]
Autres orthographes 
Synonymes ampamelona
Tableaux et planches Les perles malgaches
Citations 

Entrée tsilaitra (tsy, laitra)
Partie du discours nom
Définition malgache Karazan-kazo fanao tehina, zaran' angady na zaram-pamaky [Rajemisa 1985]
Traduction française arbre dont le bois jaune et très dur sert à faire des cannes, des manches, des ornementations, et dont les sorciers se servent pour faire des charmes et des sorts [Abinal 1888]
Vocabulaire 
Autres orthographes 

Entrée tsilaitra
Partie du discours nom
Traduction française (de tsy laitra : qui n'est pas percé par les clous). Nom des arbres à bois dur ; signification attestée par Samat d'après Grandidier. Nom surtout donné à divers linociera et noronhia (Oleaceae), à des carissa (Apocynaceae), diospyros (Ebenaceae) réf. Razafindrambao 398, etc. On dit aussi tsilaitrahazo. La dureté de ces bois dans lesquels les clous se tordaient mais n'entraient pas, a souvent amené l'imagination populaire à en faire des ody basy, talismans censés empêcher le corps d'être pénétré par les balles de l'ennemi. Ajouter aux espèces citées : Dicoryphe laurifolia Baker (Hamamelidaceae). Nom et identité relevés par Baron, Dandouau etc. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Dicoryphe laurifolia

Entrée tsilaitra
Partie du discours nom
Traduction française Nom de divers arbustes formant des fourrés qu'on traverse difficilement (de tsilaitra : impénétrable). Nom donné surtout à Poivrea coccinea (Sonn.) Thouars (Combretaceae) ; Macrostelia calyculata Hochr. (Malvaceae) réf. Service Forestier 14420 ; Drypetes sp. (Euphorbiaceae) ; réf. Alfred Martin, Réserves Naturelles 7585. Uncarina sp. (Pédaliaceae) ; réf. A.M. Homolle 84. Cette dernière a des fruits armés de pointes en forme de harpons qui s'accrochent après les vêtements et peuvent provoquer des blessures sérieuses, forçant généralement les coureurs de brousse à faire un écart [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Macrostelia calyculata, Poivrea coccinea

Entrée tsilaitra
Partie du discours nom
Traduction française (de tsy laitra : qui fait fi de ; qui se rit du danger). Nom de divers produits dopants qu'on administrait aux lutteurs avant qu'ils ne combattent avec les taureaux ou entre eux. La principale espèce utilisée à cet effet était Saldinia proboscidea Hochr. (Rubiaceae) ; réf. Boiteau 3259 in Herbier Jardin Botanique Tananarive. Présence d'alcaloïdes vérifiée mais ceux-ci n'ont pas été étudiés à notre connaissance. Avant la lutte, on mâchonnait quelques feuilles de cet arbuste, puis on se frottait tout le corps avec les mêmes feuilles écrasées au mortier et additionnées d'huile pour constituer une sorte d'embrocation. L'imagination aidant, on attribue à ces feuilles des propriétés merveilleuses. On prétend qu'elles entraient dans la composition des ody mahery, capables de provoquer la mort et dont le commerce était interdit sur les marchés par les ordonnances du roi Andrianampoinimerina. En médecine vétérinaire, sa principale indication était l'ody tsingala, remède administré quand on pensait que l'animal avait avalé, en buvant, un tsingala (sorte d'insecte nageur). En fait, ce nom désignait souvent le charbon bactéridien pour les bovins [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Saldinia proboscidea

Entrée tsilaitra
Partie du discours nom
Traduction française (mis par abréviation de tsilaintsangy). Sarcolaena multiflora Thouars (Sarcolaenaceae). Réf. Service Forestier 12417. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Sarcolaena multiflora

Mis à jour le 2020/09/15